Raid 87Km du Golf du Morbihan!

17 juillet 2015 - 17:54

Petit compte rendu, du "petit" raid de l'ultramarin du golf du Morbihan. De Arzon à Vannes, un tracé de 87Km nous attend, mélangeant sentiers côtiers, chemins et bitumes.
Nous attendions depuis quelques jours ce départ, en scrutant la météo, qui nous annonçait un temps plutôt couvert, avec 23° de température, cela me paraissait idéal et même avec ma préparation sans réel plan d'entrainement, j'escomptais faire aux alentours des 12h (je ne suis pas un coureur rapide).

Le jeudi après midi nous avons posé les fourgons sur le grand parking, au plus prêt des stand de l'organisation, puis nous avons pris nos dossards, quelques bières et je vous passe quelques détails de notre soirée ^^ .
Au levé le vendredi matin, beaucoup de fatigue (très peux dormi pour ma part), mais maintenant que nous sommes à 4h du départ, pas moyen de faire demi tour.
Déjà, le matin, la chaleur se faisait ressentir, puis le départ à midi pile, sur une chaleur horrible, sur les 875 inscrit, "seulement" 800 s’élance, c'est rythmé dés le départ, cela se met vite en fil indienne car certain passage, au bout de 500m, faisait déjà entonnoir, les vitesses fluctuaient au grès des embouteillage.
Nous sommes parti sur une allure de 6mn30 au kilomètre, un peux plus rapidement temps que nous étions dans un gros paquet, puis au file des kilomètres, nous ralentissions pour préserver nos chance de réussite sur cette distance et bien nous en a pris, puisque beaucoup se seront grillé les ailes sur les 20 premier kilomètre et au total, cela fera plus d'une centaine d'abandon avant la ligne d'arrivée...
Nous avons réussis à courir sur les 6 premières heures à une allure confortable, la chaleur était toujours là, nous avons énormément bu, mais la fatigue se faisait de plus en plus ressentir, les kilomètre avançais de moins en moins vite, les ravitaillement étaient en bon nombre, et suffisamment garnis pour la plupart (au cumul, nous nous sommes arrêté plus de 3h au ravitaillement, rien qu'une heure sur le dernier, pour profiter de massage avant les derniers kilomètres).
Le reste du raid c'est fait surtout en marchant, à bonne allure (environ 10mn/km) et en relançant de temps à autre la foulée, pour être sure de ne pas finir hors délais.
les 7 dernières heures se sont faites en marchant, pu de jus dans les jambes, l'alimentation ne passait pu, la boisson non plus, grosse galère en perspective, dans les 20 derniers kilomètre, la fatigue est de plus en plus présente, la nuit est déjà la depuis un moment, le champ de vision est de plus en plus restreint, la concentration sur les sentiers pompe le peu d'énergie qui nous reste, le froid commence à arrivé, du sable dans les chaussures, je m'arrête l'enlever, dure de repartir.
Encore plus froid, je décide de stopper sur un banc, pour mettre mon t-shirt du début d'épreuve, je lutte, ferme les yeux quelques secondes, mais manque de m'endormir, dure dure, la motivation s'en va au fil des minutes qui s'écoulent.les jambes sont lourdes, deviennent raides, je regarde ma montre gps, plus de 80kilomètre de fait, mais, au vue des constatations aperçu aux pointages précédent, on savait qu'il y avait un décalage entre les 87Km annoncé et la réalité. Enfin les lumière de Vannes au loin, ça rassure, même si il reste un long chemin à parcourir.
Il n'y a plus grand monde à nous encourager depuis un moment, plus grand monde à dépasser ou à nous dépasser non plus, les lampes frontales sont au loin, voir inexistante par endroit, mais la ligne n'est plus qu'à quelques encablures, une dernière poussé de motivation et j'avale les dernier kilomètre en marchant, toujours à une allure de 10mn au kilomètre, les arches sont là, une dernier coureur à dépasser avant l'arrivée, pas de jus pour courir, mais ma vitesse de marche a suffit.
Enfin l'arrivée tant attendu, un mauvais goût, amer, dans la bouche, malgré la fin de l'effort, le fait d'en vouloir à l'organisation de nous avoir fait trimer beaucoup plus de kilomètre que prévue. Je fini les 87km, euh, non, 92 kilomètres en 16h51mn09s, à la 632 places, sur 663 arrivant.
Serte, je suis heureux d'avoir fini ce périple et que je ne peux certainement en vouloir qu'à moi même pour cette mauvaise préparation pour un tel événement.
Pas grand chose à redire sur l'organisation, enfin, quelques petit truc tout de même, les balisages n'étaient pas évident à lire, surtout de nuit et bon nombre de participant se seront fait avoir et auront parcourut plus de distance qu'il n'en fallait, une distance qui d’ailleurs fut plus élevé que prévue (5 kilomètre pour nous, même si nous avons fait un petit détour à cause d'une mauvaise indication ...) peut-être des brumisateurs ou éponges auraient été un luxe aux ravitaillements.
Pour le reste, rien à dire, le paysage du golf, par ce beau soleil était magnifique, c'est bien pour cela que l'on venait, des bénévoles au top, même si les moyens qu'on leur a donné semblaient limités, une bonne ambiance entre participant (tant que tout le monde à le sourire, après 8h de raid, se n'était plus le cas pour tout le monde), du public, surtout à partir de 17h et ce jusque 22h. Un gros merci aux étudiant kiné ou osthéo qui ont essayé de nous remettre d'aplomb, ce n'était pas chose facile.
Merci (ou pas émoticône tongue ) à Maël, Arnaud, pour m'avoir fait participer à cette manifestation.
Merci aux runner qui m'auront croisée, soutenu, relancé dans ce raid.
L'année dernière, j'ai pu faire le 57, cette année le 87, ne vous attendez pas à me voir sur le 177...
 A bientôt sur les routes ou chemins de Bretagne et de Navarre.


Sportivement

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 3 Triathlètes